Retour à l'accueil | Relation de soin | Médecine et religions : un enseignement optionnel à la Faculté de Médecine de Dijon

La prise en compte de la diversité culturelle et religieuse s'impose aujourd'hui – et s’imposera de plus en plus – au personnel soignant. Créateur du module « Médecine et religions », Vincent Boggio rend compte, en s’appuyant sur le témoignage des étudiants concernés, de l’expérience menée depuis plus de dix ans par la Faculté de Médecine de Dijon.   


À la Faculté de Médecine de Dijon, parmi les enseignements optionnels visant à compléter les connaissances ou la culture des étudiants de deuxième et troisième années, figure l’option « Médecine et religions » (M&R). Créé en 1999, cet enseignement a pour objectif de faire découvrir aux étudiants la dimension spirituelle de la personne humaine telle qu’elle est susceptible de se manifester au cours de la maladie. Il situe la place des traditions religieuses dans l’expression de la spiritualité, propose quelques éléments de théologie et présente les rites des religions les plus représentées en France. Il ouvre aussi les étudiants au discours des religions sur la souffrance, la maladie, les soins et la bioéthique. Enfin, il aborde la prise en compte par le médecin de la pratique religieuse du patient, la réglementation sur la laïcité, et la question des dérives sectaires. Cet article propose de revenir sur l’origine de cet enseignement, son organisation, son contenu et, plus de...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter