Retour à l'accueil | Relation de soin | L’éducation thérapeutique en pédiatrie

N°2/2018

L’éducation thérapeutique en pédiatrie

L’expérience de l’École de l’asthme de l’hôpital universitaire Robert-Debré

Sandrine Baum,

Annabelle Couroussé,

Liliane Guilbaud,

Marie-Noëlle Lebras,

Stéphanie Wanin,

L’Education thérapeutique du patient (ETP), définie dès 1998 par l’OMS, puis reprise et décrite en France par la HAS en 2007, s’adapte à la pédiatrie, dès lors que les acquisitions des compétences thérapeutiques permettent l’autonomie familiale dans la gestion du traitement de l’enfant, dans un partage évolutif et progressif des compétences de chacun. En pédiatrie, il y a nécessité d’accompagner la famille dans l’adaptation à la maladie et au projet de vie. Cette éducation s’adresse au jeune patient, à sa famille et aux autres acteurs impliqués dans ses soins au quotidien. Elle s’inscrit enfin dans les temps de l’éducation en fonction des temps du patient qui grandit. L’ETP fait partie de la prise en charge de la pathologie asthmatique dans les recommandations GINA.


Comme le précise le référentiel d’auto-évaluation des pratiques en pédiatrie, « La démarche éducative de l’enfant a des spécificités. Elle est adaptée à son âge, sa maturité et sa capacité d’autonomisation. Elle tient compte de son environnement familial et extrafamilial. Cette démarche intègre les parents de l’enfant selon des modalités variables : chez le nourrisson, la dépendance est complète et l’éducation est centrée sur les parents ; plus tard, l’enfant puis l’adolescent est guidé dans l’apprentissage de son autonomie, les parents pouvant assurer un encadrement plus ou moins distant. Quel que soit l’âge de l’enfant, les parents ne doivent pas être déresponsabilisés ou déchargés vis-à-vis de la maladie de leur enfant...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations