Retour à l'accueil | Relation de soin | Infirmière référente un nouveau rôle dans le système de soins ?

Origine, formation et missions : les auteurs présentent un tour d’horizon complet de la nouvelle fonction d’infirmière référente, telle qu’elle a été instaurée et expérimentée dans le service de neuro-oncologie de La Pitié-Salpêtrière.


 La pratique de l’oncologie présente une complexité croissante, liée directement à des progrès thérapeutiques qui offrent aux patients une plus longue survie. Il en résulte un accroissement de la charge de travail des médecins, d’autant plus difficile à assumer que leur nombre tend à diminuer. À l’inverse, le nombre de malades atteints de cancer augmente avec le vieillissement de la population. C’est pourquoi l’émergence du concept de délégation d’actes médicaux dans les débats de politique de santé ouvre un champ de réflexion intéressant pour la discipline. C’est dans ce contexte que le service de neuro-oncologie de La Pitié-Salpêtrière a eu l’idée de créer la fonction d’« infirmière référente ». Après avoir présenté les caractéristiques générales de la prise en charge médicale des tumeurs cérébrales primitives, nous expliquerons les raisons particulières qui ont rendu nécessaire l’introduction des infirmières référentes, la formation dont elles ont bénéficié puis les missions...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations