Retour à l'accueil | Recherche médicale | Le clonage thérapeutique devenu une réalité ? De nouveaux problèmes éthiques

N°2/2014

Le clonage thérapeutique devenu une réalité ? De nouveaux problèmes éthiques

Mireille Leduc, Docteur ès Sciences

Les travaux récemment publiés par S. Mitalipov et son équipe ont montré la possibilité d’obtenir des cellules souches embryonnaires humaines par la technique du transfert de noyau cellulaire -- ou « clonage », en langage courant. L’auteur analyse le contexte scientifique dans lequel ces travaux s’inscrivent, leurs apports, leurs limites et les enjeux dont ils sont porteurs pour la société de demain.  


En juin 2013, la prestigieuse revue scientifique Cell rapportait l’obtention chez l’homme de cellules souches embryonnaires par la technique du transfert de noyau cellulaire somatique dans un ovocyte énucléé -- en anglais Somatic Cell Nuclear Transfer (SCNT) -- plus communément connue sous la dénomination de « clonage thérapeutique ». Ce travail a été conduit aux États-Unis par Shoukhrat Mitalipov et ses collaborateurs de l’OHS University. Reprenant et approfondissant les recherches antérieurement menées sur la SCNT, ils ont ouvert une nouvelle voie pour obtenir des cellules souches embryonnaires pluripotentes -- c’est-à-dire capables de former dans leur descendance tous les types cellulaires du corps. Sur le plan médical, la technique SCNT pourrait, selon S. Mitalipov et son équipe, être utilisée pour soigner des maladies d’origine mitochondriale, aujourd’hui incurables. D’un point de vue éthique, cependant, son application soulève des interrogations majeures....

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations