Retour à l'accueil | Recherche médicale | Éducation thérapeutique et patients douloureux atteints de cancer : quels enjeux ?

N°2/2018

Éducation thérapeutique et patients douloureux atteints de cancer : quels enjeux ?

Evelyne Renault Tessier,

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) s’adresse à des personnes atteintes de maladies chroniques. Selon l’OMS, elle a pour but de leur permettre d’acquérir et de conserver les compétences pour les aider à vivre de manière optimale avec leur maladie. En oncologie, elle se pratique au cours de séances individuelles ou collectives ayant pour objectif, au-delà d’une sensibilisation, l’acquisition de compétences concernant la maladie, ses complications et les traitements prescrits, la compréhension des comportements d’adaptation, ainsi que le fonctionnement du système de soins. Elle permet ainsi que le patient appréhende mieux la maladie et son traitement, améliore ses capacités d’adaptation et d’auto-gestion, coopère en meilleure harmonie avec les soignants, vive plus sainement et maintienne ou améliore sa qualité de vie. Au total, il s’agit qu’il vive mieux sa maladie chronique.


La Haute autorité de santé (HAS) incite – dans son guide ETP : Définition, finalités et organisation publié en 2007 – à la formation des professionnels de santé par un minimum de 40 heures en vue d’aborder, notamment, la dimension éducative. Par ailleurs, la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » du 21 juillet 2009 a inscrit l’ETP dans le code de Santé publique comme une priorité. Elle a permis une reconnaissance législative de cette forme de médecine humaniste, globale et centrée sur le patient.

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations