Retour à l'accueil | Recension | Pourquoi l’amour de Dieu nous laisse-t-il souffrir ?

N°4/2010

Pourquoi l’amour de Dieu nous laisse-t-il souffrir ?

Traduit de l’allemand par Yves-Noël Lelouvier Collection « Théologies », Cerf, juin 2010, 112 p., 19 €

Dominique Poisson, Praticien hospitalier, Responsable de l'Unité mobile de Soins palliatifs, Groupe hospitalier Bichat-Claude Bernard, AP-HP – Paris



L ’auteur, théologien, nous propose de réfléchir sur la difficulté, pour la foi chrétienne,de concilier l’existence de Dieu, infiniment bon, avec la présence de la souffrance au sein de sa création. Souffrance parfois entraînée par le péché de l’homme mais aussi, souvent, sans rapport apparent avec celui-ci. Dans ce court livre, Gisbert Greshake montre l’importance de poser cette question –motif de rejet de la foi chrétienne, et aussi interrogation pour de nombreux chrétiens – et d’y répondre avec notre raison. Il présente ensuite, de manière critique, les principales réflexions philosophiques et théologiques relatives à ce débat, et en montre les limites. Lui-même, s’appuyant sur ces développements et en particulier sur la pensée de Teilhard de Chardin, nous propose des pistes de réflexion. Celles-ci nous incitent à ne pas rester passifs mais à faire preuve de solidarité avec autrui et à combattre la souffrance par notre action dans la société. Pour des non-théologiens, la lecture des premières pages demande certes un effort,mais reste accessible. Le lecteur trouvera plus loin de beaux passages sur la participation de Dieu à la souffrance de l’homme. Ce qui est dit des personnes handicapées et de leurs relations avec celles qui se considèrent comme « normales » paraît particulièrement profond et juste. Finalement, ce livre nous concerne tous puisque notre vie est inéluctablement traversée par la souffrance, celle d’autrui qui nous atteint, comme celle que nous subissons directement.

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter