couv octobre 2019

La revue Laennec
N°4/2019

Edito : Un double anniversaire pour les soins palliatifs en France

Dans l’histoire des soins palliatifs en France, l’année 2019 marque un double anniversaire : celui des trente ans de la création de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP) en 1989, et celui des vingt ans de la loi-cadre sur les soins palliatifs en juin 1999.
Cette approche palliative a progressivement émergé en France à partir de 1974, année où les étudiants en médecine du Centre Laennec Paris, sous la houlette du père Verspieren sj, alors directeur du Centre, ont visité le Saint-Christopher’s Hospice près de Londres. Ce voyage, relaté dans la revue Laennec en 1975, a été à l’origine des soins palliatifs en France. C’était il y a 45 ans.
On ne peut qu’être frappé par l’implication du père Verspieren dans cette « naissance », et par celle de nombreux anciens du Centre qui ont aussi largement contribué, et continuent de contribuer, à son expansion. De son côté, la revue a régulièrement soutenu ce mouvement. Ainsi se souvient-on, par exemple, des réflexions du père Bernard Matray sj sur l’accompagnement des personnes en fin de vie, leurs besoins spirituels…
Ce numéro tient à marquer ce double anniversaire : s’il se nourrit du passé, il veut regarder le présent et se tourner résolument vers l’avenir.
Tout d’abord, nous avons tenu à republier l’article relatant cette « découverte », par les jeunes médecins du Centre, de l’hospice Saint-Christophe, et ce premier contact avec Cicely Saunders, sa fondatrice. Ce texte était paru dans un numéro spécial de Laennec en automne 1975 intitulé « Thérapeutique des souffrances terminales », relatant et commentant cette nouvelle approche du traitement de la douleur et des souffrances.
Le père Patrick Verspieren nous raconte ensuite quelle fut « L’émergence en France du mouvement des soins palliatifs et de l’accompagnement » dont il fut un acteur décisif.
En complément, le docteur Anne de La Tour a accepté, au terme de deux mandats comme présidente de la SFAP, de faire pour Laennec un bilan de la situation actuelle et des perspectives d’avenir.
Parmi ces perspectives, il faut souligner l’importance croissante des soins palliatifs en pédiatrie. Deux pédiatres, les docteurs Martine Gabolde et Sandra Frache, responsables pour leur région respective de l’Équipe régionale ressource de soins palliatifs pédiatriques, font également un état de la situation et des perspectives d’avenir des soins palliatifs pour les enfants.
Enfin, nous sommes heureux de publier un article de Jacques Ricot qui approfondit cette notion de compassion, si souvent utilisée pour justifier l’euthanasie et en promouvoir la légalisation. Impliqué depuis de nombreuses années dans une réflexion sur les soins palliatifs, ce philosophe a contribué par ses articles et ses ouvrages, à clarifier le vocabulaire utilisé dans les débats entourant la fin de vie.
Bonne lecture à chacun !

Poisson Dominique , Praticien hospitalier, Responsable de l'Unité mobile de Soins palliatifs, Groupe hospitalier Bichat-Claude Bernard, AP-HP – Paris

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations