Couv Laennec 4-2012

La revue Laennec
N°4/2012

Edito : Laennec sur la toile

 Voilà près de trois ans que l’équipe qui anime la revue Laennec s’est lancée dans l’aventure de la mise en ligne. Nous vous avions fait part de ce projet. Il est désormais réalité.
Il paraissait nécessaire et fécond aux membres du Comité de rédaction que nous nous alignions sur les publications scientifiques médicales, accessibles sur le net. Il y allait de la possibilité de développer la notoriété de la revue, d’accroître son rayonnement, de favoriser son accessibilité à des lecteurs occasionnels qui pourraient devenir des fidèles de la revue papier. Il fallait permettre à nos abonnés de retrouver un article sur leur ordinateur, leur tablette ou leur ipad, pour le lire dans le métro ou dans le train, à l’hôpital ou à l’université, au travail ou en vacances quand ils n’ont pas sous la main l’exemplaire imprimé – qui garde tous ses avantages de présentation et de lisibilité.

Comme particulier abonné à la revue, chacun de vous a désormais accès à la présentation numérique, non seulement pour les numéros de l’année en cours, mais encore pour l’ensemble des articles publiés depuis 2002, soit dix années de Laennec. C’est une décision importante et un cadeau auquel, nous l’espérons, vous serez sensibles. Vous mesurerez combien, parce qu’il s’agit d’articles de fond, la plupart gardent une réelle actualité. C’est une mine d’informations, un trésor de réflexions que nous mettons ainsi à votre disposition. Vous avez déjà reçu ou vous recevrez dans les semaines à venir un courrier précisant la manière dont vous pouvez « créer votre compte ». Votre code abonné correspond à votre numéro d’abonné que vous retrouvez sur l’étiquette de chacune de nos livraisons.

Vous pouvez aussi, dès maintenant, vous abonner sur le site de la revue à la newsletter de notre publication, pour découvrir à l’avance les thèmes des prochains articles, le programme du Colloque annuel organisé par la revue en coopération avec les Amis de Laennec et le Centre Sèvres, etc. Vous pouvez également abonner en ligne un ami, un étudiant en médecine ou un(e) élève-infirmière… Le site de Laennec est accessible grâce au lien www.revue-laennec.fr – que vous avez pu vous approprier en le découvrant au bas de la page-titre de chaque article publié depuis deux ans – ou tout simplement en appelant « Revue Laennec » sur Google, ou encore en passant par le site du Centre, « Centre Laennec Paris », puis en cliquant en haut et à droite de la page sur l’onglet « Revue Laennec ». Nous vous invitons à découvrir le site dès maintenant mais, bien évidemment, il s’enrichira dans les mois à venir.

Les abonnés institutionnels n’ont pas cet avantage puisque, par définition, leur abonnement s’adresse à de nombreuses personnes. Ils se trouvent face à deux hypothèses. La première : ils ont fait ou font l’achat du bouquet philosophie de la plate-forme Cairn qui a accueilli notre revue après numérisation ; dans ce cas, leurs étudiants, professeurs, membres ont accès aux dix dernières années en ligne et à l’année en cours. La seconde : ils n’ont pas signé de contrat avec Cairn ; leurs membres auront accès gratuitement aux archives de la revue, c’est-à-dire aux numéros datant de plus de cinq ans – actuellement, ceux de 2002 à 2006. Pour les numéros récents, 2007 à 2012, ce sera à titre payant qu’ils pourront lire et imprimer l’article de leur choix, pour la somme de 3,50 euros. C’est un nouvel avantage puisqu’il ne nous était pas possible d’envoyer des tirés à part et que, pour lire un article, il fallait acheter le numéro. Bien sûr, notre service commercial pourra faire parvenir les exemplaires-papier aux personnes qui seront intéressées par la lecture de l’ensemble d’un numéro, en particulier un numéro spécial. Le coût d'un numéro-papier est évidemment inférieur à celui des quatre ou cinq articles que comporte chaque livraison s’ils sont achetés un par un sur le net.

Une nouvelle page de l’histoire de notre revue s’ouvre. Fondée en 1934 par le Père Michel Riquet, elle fêtera ses 80 ans en 2014. Cette longévité est d’autant plus remarquable que peu de revues transcendent la durée. Notre publication tire sa force de l’appui qu’elle trouve dans une institution séculaire et très dynamique, le Centre Laennec. Sa vitalité provient aussi de la richesse que constituent la compétence et la profondeur de réflexion d’un comité de rédaction bénévole d’une très grande qualité. Elle fonde depuis les débuts son avenir sur la fidélité de ses abonnés et sur sa capacité à accueillir de jeunes lecteurs parmi les étudiants en médecine et les internes. C’est
transfigurée, renouvelée, modernisée, intégrant les techniques les plus récentes qu’elle fêtera ce bel anniversaire.
Enracinée dans une histoire, la revue s’honore d’avoir été présente à de grands défis du XXè siècle : elle a, dans sa prime jeunesse, dénoncé les conséquences du totalitarisme en médecine (1935), elle a été la première en France à présenter les soins palliatifs, elle a anticipé, par ses réflexions sur la fin de vie, la loi Leonetti. Fidèle à sa vocation d’aborder les problèmes de santé publique et d’éthique de la médecine tout à la fois avec des références et repères exigeants et une forte liberté spirituelle et intellectuelle, la revue Laennec peut désormais rayonner sur la toile. Elle le fera d’autant plus que ses amis lecteurs contribueront à la faire connaître et à la soutenir.


Langue Patrick, s.j.

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter