couv 2006-1

La revue Laennec
N°1/2006

Edito :

 A partir de 2006, nous voudrions chaque année aborder dans Laennec un thème de recherche biomédicale traversant les revues scientifiques, et évoquer les problèmes éthiques posés par la conduite de cette recherche ou ses applications éventuelles. Le clonage sera le premier thème abordé au cours de cette année. Cette nouvelle rubrique que nous avons intitulée « sciences du vivant » vient donc s’ajouter à celles, régulièrement suivies, qui composent la revue et qui ont été présentées en janvier 2002 avec la nouvelle maquette de Laennec : relation de soin, formation aux professions de santé, médecine et société, santé dans le monde, droit et santé, éthique. En 2005, est venue s’y ajouter une rubrique annuelle « libres propos » ; elle permet aux étudiants en médecine de partager la richesse des expériences qu’ils vivent auprès des malades lors de leur formation clinique ; vous trouverez dans ce numéro le témoignage d’une étudiante de troisième année qui fut, cet été, stagiaire dans un service de soins palliatifs.

Toujours en 2006, nous publierons les actes du colloque organisé conjointement en novembre 2005 par le Département d’éthique biomédicale du Centre Sèvres et la Maison médicale Jeanne Garnier ; cette rencontre était axée sur les questions que soulèvent les pratiques de nutrition artificielle chez les patients en phase évolutive ou terminale d’un cancer, chez les personnes âgées souffrant de démence ou encore chez les malades suivis en unité de soins palliatifs ou atteints d’état végétatif chronique.

Enfin, nous voudrions porter à votre attention le colloque du 18 mars 2006 sur le secret médical (voir ci-dessous). Les moyens de communication actuels, les nouveaux modes de transmission des informations ne risquent-ils pas de porter atteinte au secret médical ? De même, l’accès du patient – ou de ses ayants droit en cas de décès – à son dossier médical, est bien une question d’actualité : il vient de faire l’objet, le 26 septembre 2005, d’une décision du Conseil d’État.

Une année nouvelle se présente ; l’avenir dont elle est porteuse deviendra oeuvre humaine lorsque nous poserons les actes qui le construiront, au sein d’événements encore à surgir. Dans cette perspective, toute l’équipe de rédaction de Laennec vous présente ses voeux les meilleurs et vous remercie de votre fidélité. 

Poisson Dominique , Praticien hospitalier, Responsable de l'Unité mobile de Soins palliatifs, Groupe hospitalier Bichat-Claude Bernard, AP-HP – Paris

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter