2006-4

La revue Laennec
N°4/2006

Edito : À nos lecteurs

 Avec ce dernier numéro de 2007 arrive le temps du renouvellement d’une partie de l’équipe de Laennec. Le Père Jean-Claude Deverre quitte, en effet, le Centre Laennec et la revue pour d’autres fonctions. De mon côté, le moment est venu de laisser la place à un successeur qui puisse faire oeuvre à la fois différente et dans la continuité. Depuis 1988, Jean-Claude Deverre a assuré la fonction de directeur de la publication. Notre équipe de rédaction a bénéficié de toute son attention et de ses conseils. Aussi, je tiens tout particulièrement à lui exprimer ma reconnaissance pour cette présence qui a permis à notre équipe d’être unie et à Laennec d’exister. Aucun numéro de la revue n’est paru sans qu’il ait participé à sa relecture en détails. Sa présence discrète s’est manifestée, notamment, par un rôle majeur dans la rénovation de la maquette de la revue et dans la publication d’un livre regroupant les apports de Laennec à la réflexion autour de la question de l’euthanasie (1). Ayant d’abord travaillé avec BernardMatray, jésuite, il a pris la décision de confier la rédaction de la revue à un laïc. C’est ainsi que nous formons équipe depuis dix ans, avec l’aide d’un Comité de rédaction riche en projets, dont tous les membres ont oeuvré à la qualité de la revue. Je voudrais remercier en particulier Frédéric Jacq et Chantal Degiovanni pour leur précieuse collaboration.
 
Pendant ces années, nous avons essayé de poursuivre l’oeuvre de nos prédécesseurs en contribuant aux débats sur des questions éthiques délicates souvent controversées dans notre société. Par ailleurs, nous avons cherché à éclairer la délicate articulation entre réflexion éthique et pratique clinique. Pour ce faire, nous avons ouvert largement la revue aux professionnels de la santé, et avons sollicité l’éclairage complémentaire d’autres personnes tels des philosophes, des spécialistes en éthique, des sociologues, etc. Parmi les sujets auxquels une place prioritaire a été donnée, on peut relever l’attention aux malades en fin de vie et aux problèmes qui se posent au début de la vie, les transformations de la relation entre le malade et son médecin – en particulier au regard des avancées technologiques ou des mutations du droit, la réflexion autour des prises de décisions médicales, les problèmes posés par les évolutions des dons d’organes. De jeunes étudiants ont également pu faire part de leurs expériences à l’hôpital ou en médecine humanitaire. D’une manière générale, nous avons souhaité favoriser l’expression de ceux qui contribuent à introduire plus d’humanité dans notre monde. Aussi, je voudrais exprimer ici, au nom de nos lecteurs, toute notre gratitude au Père Deverre pour ces dix-sept années qu’il a passées à faire vivre cette revue et à accompagner son Comité de rédaction.
 
Laennec poursuit sa route avec le Père Patrick Langue, jésuite, qui assume depuis cet été les fonctions de Directeur de la publication – et de Directeur du Centre Laennec – et avec le Professeur François Beaufils qui devient Rédacteur en chef. Je lui suis particulièrement reconnaissant d’avoir accepté de prendre la suite. Beaucoup de nos lecteurs savent qu’il est pédiatre réanimateur. Nous connaissons de longue date l’intérêt qu’il porte à une prise en charge de qualité des enfants et de leurs familles, la contribution de sa réflexion aux décisions difficiles posées par la réanimation au début de la vie, et son engagement au service de la communauté des professionnels de la santé. Il est un fidèle lecteur de la revue dans laquelle il a, en outre, publié plusieurs analyses.
Avec lui, et la présence du Père Langue, nous sommes convaincus que Laennec est entre d’excellentes mains et saura répondre aux attentes de ses lecteurs et contribuer à un monde de la santé attentif aux malades, porteur d’un message d’humanité. Avec Jean-Claude Deverre, nous souhaitons bon vent à cette nouvelle équipe et à Laennec. Nous exprimons aussi notre vive reconnaissance à chacun de vous, chers lecteurs, qui, au long de ces années, nous avez exprimé votre confiance par votre soutien et votre fidélité. 

,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter