Retour à l'accueil | Médecine et société | Quel avenir pour l'hôpital public ?

Quelle est l’étendue réelle des liens entre santé et médecine ? Pourquoi notre système de soins est-il si coûteux ? Quelle est, à l’hôpital, la légitimité qui domine ? Pour jeter les bases d’un avenir prometteur, la réflexion à mener sur notre système de santé doit impérativement affronter ces questions dérangeantes : institution d’excellence aux rouages particulièrement complexes, l’hôpital public le vaut bien.
 
 


Les forces qui pèsent sur l’avenir de l’hôpital public dans notre pays sont de différentes natures : scientifique, économique, technique… Certaines parmi elles sont universelles, d’autres plus spécifiques à la France. Certes, l’existence même de l’hôpital public n’est pas en jeu parce que celui-ci remplit des fonctions uniques : institution d’excellence médicale mondialement reconnue, il demeure la seule institution sociale ouverte 24h sur 24, 365 jours par an. Néanmoins, même s’il pourrait apparaître plus sage et surtout plus confortable de prédire la stabilité, trois facteurs d’évolution doivent impérativement être envisagés aujourd’hui, liés à la triple crise qui bouscule notre système de santé : une crise financière d’abord, largement débattue et médiatisée ; une crise du système traditionnel d’organisation de la médecine ensuite ; une crise de la pensée politique enfin - quelle que soit l’orientation de celle-ci - concernant le système de protection...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations