Retour à l'accueil | Médecine et société | Médiation et grand âge

N°3/2008

Médiation et grand âge

Maguy Merlin, Médiatrice

Médiatrice en gérontologie, Maguy Merlin décrit cet « art du lien » encore méconnu qu’est la médiation, et les richesses qu’il recèle pour accompagner les tournants difficiles du grand âge.


 >> Revue Laennec (RL) : Maguy Merlin, vous êtes médiatrice en gérontologie. Comment en êtes-vous venue à exercer cette profession encore mal connue en France ? >> Maguy Merlin : J’exerce en tant que médiatrice depuis à peu près dix ans. J’ai fait mes études de médiation en 1992-93 ; je venais du droit, qui me passionnait. Mais lorsque mon mari, magistrat, a été nommé à une Chambre de la famille, j’ai eu l’occasion de discuter avec lui d’affaires de divorce. Devant les arguments des deux parties, je me disais : « C’est incroyable, ce n’est pas la même histoire… Comment peut-on prendre une décision, comment trancher ? » Le droit que j’appréciais tant ne me semblait pas convenir à ces situations. Des sentiments très forts n’étaient pas pris en compte, toute une souffrance demeurait complètement ignorée. Même celui qui était censé avoir gagné n’était pas satisfait. Je suis alors tombée par hasard, dans une revue, sur l’annonce d’une session de formation à la médiation axée sur le...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter