Retour à l'accueil | Libre propos | Stage d’externe à Montréal : une respiration dans mes études médicales

 Un étudiant en cinquième année de médecine présente son stage d’été au Centre hospitalier de l’Université de Montréal : l’une de « ces expériences privilégiées où se construit la personnalité médicale ».


 Si les études médicales sont si longues, c’est surtout pour laisser le temps aux étudiants de mûrir », ai-je déjà entendu. En le vivant de l’intérieur, on sent bien qu’évoluer du statut d’étudiant à celui de professionnel de santé demande du temps. C’est une lente transformation qui s’effectue au fur et à mesure des connaissances médicales que l’on intègre et surtout des expériences de soin que l’on partage.  Au cours de ce processus continu, il y a toutefois des moments frontières où l’on prend conscience de ce qui a changé en nous, de la transformation de notre regard. Ces moments s’enracinent dans un stage, une rencontre avec une personnalité médicale ou avec un patient, qui nous touche, qui nous amène à nous projeter plus avant dans notre rôle de soignant. L’expérience que j’ai pu vivre au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) au cours de l’été 2011 s’inscrit dans ces temps privilégiés où se construit la personnalité médicale. Après un an d’externat : un...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter