Retour à l'accueil | Ethique | Poursuivre ou non la réanimation d'un nouveau-né : le point de vue des parents

La néonatalogie est l’une des spécialités médicales les plus délicates et sa pratique rencontre des questions difficiles. Ainsi en est-il quand surviennent des complications dont la gravité interroge sur une éventuelle décision d’arrêt des traitements de réanimation. Le nouveau-né n’est évidemment pas en mesure de signifier son propre choix ni même son consentement à une décision prise par d’autres. Émerge alors avec acuité la question de la place des parents dans la prise de décision. 


 La réflexion proposée dans cet article rend compte du point de vue exprimé par des parents. Elle s’appuie sur les entretiens menés dans le cadre d’une thèse universitaire et se déroule en trois temps. Une première partie est consacrée au regard porté par des parents sur « l’épreuve du choix » qu’a constitué le moment précis où ils ont été confrontés à la question de la poursuite des traitements pour leur bébé. La deuxième partie aborde la manière dont ils ont évoqué le cheminement du deuil au cours des trois années écoulées entre le décès de leur bébé et le moment de l’entretien. La troisième, enfin, examine les voies à aménager pour un meilleur partage de la décision.   L’enfant en réanimation néonatale présente parfois des problèmes de santé d’une telle gravité que l’équipe médicale et soignante ne peut renouveler les prescriptions et poursuivre les divers traitements de support vital sans se poser la question du sens donné à sa démarche thérapeutique. Une rupture surgit,...

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations