Retour à l'accueil | Ethique | Nouvelles de la révision des lois de bioéthique

N°3/2018

Nouvelles de la révision des lois de bioéthique

La Rédaction,

L’éditorial de Bruno Saintôt qui ouvre ce numéro, titré « Quelles libertés et quelles solidarités en fin de vie ? », a été rédigé avant la publication des conclusions des Etats généraux de la bioéthique. Avant même que ceux-ci soient engagés, le principe d’une réflexion sur la fin de vie semblait devoir être écarté. En effet, la professeure Agnès Buzin, ministre des Solidarités et de la Santé, s’était montrée réservée dès janvier 2018 quant à la préparation d’une nouvelle législation pour un « sujet éminemment compliqué ». Elle suggérait que l’on commence par travailler sur la loi Claeys-Leonetti de février 2016 qui est peu connue et dont les conclusions ne sont encore guère appliquées.


Très rapidement pourtant, il a paru évident que cette question était au coeur des préoccupations des Français et serait difficilement éludée des débats des Etats généraux. En effet, dès l’ouverture du site Internet mis en ligne par le CCNE – et alors que huit autres thèmes (dont la procréation) sollicitaient l’attention des internautes – le thème « fin de vie » rassemblait un nombre croissant d’interventions des citoyens, de même que celui sur la procréation. De multiples débats lui étaient consacrés dans les espaces éthiques régionaux. Des positions étaient exprimées et discutées dans la presse écrite, à titre personnel, par l’intermédiaire de tribunes ou dans les médias audiovisuels.

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Vous êtes abonné à la revue Laennec,


Si vous n’êtes pas abonné,

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations