Retour à l'accueil | Colloque | Après la loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie – Questions pratiques et éthiques relatives à la sédation et aux directives anticipées

Après la loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie – Questions pratiques et éthiques relatives à la sédation et aux directives anticipées

le samedi 10 décembre 2016, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 au Centre Sèvres, 35 bis rue de Sèvres - Paris

Colloque organisé par le Département Éthique biomédicale du Centre Sèvres, en collaboration avec la Maison Médicale Jeanne Garnier, le journal La Croix et la revue Laennec


La loi du 2 février 2016, dite "loi Claeys-Leonetti", a rendu contraignantes – sauf en cas d’urgence vitale ou si elles apparaissent manifestement inappropriées – les directives anticipées qui expriment la volonté de la personne relative à sa fin de vie en mentionnant les refus, les limitations et les arrêts de traitements et d’actes médicaux. 
Elle a également instauré, à certaines conditions, un nouveau droit à la sédation profonde et continue jusqu’au décès, associée à une analgésie et à l’arrêt de l’ensemble des traitements de maintien en vie – parmi lesquels la nutrition et l’hydratation artificielles. 

Quelles sont les questions pratiques et éthiques posées par la mise en œuvre de cette loi ?
Comment les attitudes des malades et de leurs proches sont-elles modifiées ? 
À quels problèmes nouveaux se trouvent confrontés les médecins et l’ensemble des soignants ?

Le colloque cherchera à répondre à ces questions après quelques mois d’expérimentation de la nouvelle loi, grâce à la collaboration de médecins, soignants et éthiciens ; il contribuera à formuler des repères éthiques et des recommandations de bonnes pratiques. 
 
> Intervenants 
Marie-Sylvie Richard, Bruno Saintôt, Frédéric Guinamand, Marine Lamoureux, Dominique Poisson, Patrick Verspieren, Agata Zielinski et alii.
 
 

Rechercher un article

Recherche avancée

S'inscrire à la newsletter


Formations